Contes de zombies

  • Titre: Contes de Zombies
  • Auteur: Anthony Lamacchia
  • Editeur: auto édition
  • Genre: horreur, zombies, fées, recueil de nouvelles, fantastique, conte, terreur, postapocalyptique, SFFF

Résumé:

Il était une fois…

Une jeune femme maudite au baiser mortel, un cadavre exhumé par deux fées capricieuses, un enfant capable de réveiller les morts, un tueur en série poursuivi par ses victimes, un homme luttant contre les écrans, une âme perdue qui retourne dans son village natal, un groupe de metal post-mortem…

Voilà qui semble annoncer la fin du monde et le Petit Peuple déchaîne sur les Hommes son courroux !

Un zombie erre sur son ancien lieu de travail, deux enfants vivent dans une forêt hantée, une petite fille fait la classe à ses anciens camarades, deux frères tentent de survivre dans une ville envahie de morts-vivants, une étrange compagnie se donne pour mission d’apporter un remède au fléau, un voyageur raconte la chute de sa cité, un médecin fait équipe avec un mineur masqué pour sauver le monde…

Les zombies et les fées se croisent, se rencontrent et s’affrontent parmi les humains dans seize nouvelles où s’alternent folie, aventures, drame, humour, macabre, magie et épouvante.

Mon avis:

Un recueil de nouvelle qui vaut le détour.

Je tiens tout d’abord à remercier l’auteur pour m’avoir proposé ce service presse que j’ai tout simplement dévoré.
Je ne suis généralement pas fan de l’horreur, mais la c’est de toute façon plus le coté fantastique et poétique qui prime à mes yeux. Le côté conte ressort énormément et ça n’a pas été pour me déplaire non plus.
La place du petit peuple et très juste et pousse à se poser question sur ce que nous faisons, sur l’impact de nos actions sur la Terre. Il y a à travers certaines nouvelles du recueil une pointe de philosophie sur nos actes actuel.

J’ai eu un gros coup de cœur pour deux des nouvelles:
La Classe de Sophie et Faërie Squad.

J’ai beaucoup apprécié que l’intensité de l’action et des frissons augmente au fur et à mesure des nouvelles. Elles sont toutes liées les unes aux autres.

Au final, l’homme ne finira t il pas par créer ce qui aujourd’hui n’est que fiction, je pense que c’est le réel point de mire de ce recueil.

Les illustrations sont également au top.

Bonne lecture à tous!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s